Warning: Creating default object from empty value in /var/www/default_vds/enterrement-de-vie-de-celibataire.eu/wpmu-settings.php on line 45

Warning: Creating default object from empty value in /var/www/default_vds/enterrement-de-vie-de-celibataire.eu/wp-content/plugins/wp-e-commerce/wpsc-includes/purchaselogs.class.php on line 705
Témoignages et interviews organisateurs et organisatrices

Témoignages et interviews organisateurs et organisatrices

interview enterrement de vie de célibataire

Vous avez organisé un enterrement de vie de garçon, un enterrement de vie de jeune fille, vous êtes chargé ou avez eu la charge d’organiser l’enterrement de vie de célibataire de l’un de vos amis ou de l’une de vos amies. Défis délirants, week-end surprise, que lui avez-vous réservé pour ses derniers jours de célibat ? Surprises, gages, jeux de pistes, sports extrêmes, dîners spectacle bien arrosés : quand une bande de copines ou de copains fête le mariage d’une ou d’un des leurs, ça déménage ! Et vous, comment s’est déroulé votre enterrement de vie de jeune fille ou de jeune homme ?

Racontez-nous !

Vous pouvez également visualisez les témoignages des gens d’expèrience qui ont eu la grande tâche d’organiser ce type d’évènement avec l’aide de notre site… ou pas …

Blog Widget by LinkWithin

10 responses to “Témoignages et interviews organisateurs et organisatrices”

  1. Mes amies étaient toutes habillées en blanc (toute la journée) et moi j’avais ordre d’être en noir et rouge. Nous sommes allées dans un endroit qui m’était inconnu et là-bas un pompier avec son gros camion est venu me chercher, m’a donné des affaires de pompier et on est partis à la caserne où j’ai dû faire des exercices d’entraînements. C’était très drôle et je ne m’y attendais pas du tout. La journée a continué avec un pique-nique préparé par chacune, puis un massage au chocolat. Un resto espagnol, une fin de soirée en bodega puis on a toutes dormies au même endroit.
    J’ai eu plein de petits cadeaux toute la journée qui se référaient à ma vie passée et d’autres pour mon mariage (la jarretière… ) Elles m’ont déguisées et prises en photo dans plein de tenues différentes et ont plus tard envoyé un calendrier avec ces photos à mon mari ! C’était super sympa.
    C’était une journée formidable, je n’aurais pas pu imaginer mieux

  2. Nous avons organisé une journée “mission sauvetage”, le but étant de sauver sa future fiancée des griffes du groupuscule Elsace Kaïda.
    Nous nous sommes réunis à plusieurs reprises durant les 15 jours précédent la date choisie. Nous avons défini ensemble(nous étions une dizaine de copains) les énigmes qu’il aurait à résoudre ainsi que les lieux et les timing précis que nous devions chacun respecter. Ce fut de longue haleine, j’ai moi même passé la nuit entière, la veille de l’enterrement de vie de garçon, à réaliser un CD-rom complet comportant les instructions sous forme d’énigmes animées à résoudre. Nous nous étions tous équipés (à grands frais pour certains! ) en répliques d’armes “airsoft” (sorte de paintball sans peinture). Le but final était de retrouver notre âme d’enfant en nous affrontant par équipes dans une grande partie finale en forêt, suivie d’une veillée en camping sauvage à la lueur d’un feu de camp accompagné des guitares qui vont avec, évidemment!

    Alors que la fiancée était sensée se rendre A son travail un samedi matin, nous avons fait croire à notre futur marié que cette dernière avait été enlevée sur son trajet par une faction terroriste fictive dénommée Elsace Kaïda. Il en fut averti par un coup de fil anonyme, lui intimant de se préparer et de se tenir prêt en 10 min, en bas de son immeuble, une voiture l’attendrait… Un mystérieux homme en noir, lunettes noires et voiture noire, l’a alors fait monter dans la voiture sans dire mot, l’a conduit dans un endroit glauque et désaffecté et lui a remis un ordinateur portable avec un CD-rom d’instructions ainsi que son paquetage rudimentaire (sac à dos chargé de parpaings, vêtements de rechange… se limitant surtout à une paire de chaussettes, ainsi que des rations militaires). Les énigmes résolues, les instructions permettaient de réunir une équipe solide capable d’affronter Elsace Kaïda. Chaque énigme donnait les indices permettant de déterminer le lieux de la rencontre suivante. Et à chaque nouveau lieu, une personne supplémentaire venait grossir les rang de l’équipe au sein de la voiture noire. Il a ainsi dû, tout en parcourant environ 100 km, récupérer les 5 membres de son équipe aux 4 coins de l’Alsace avec des situations assez cocasses : trouver un vaccin scotché derrière une borne électrique sur une aire d’autoroute et aller se le faire administrer dans le cabinet d’un médecin (qu’il ne connaissait pas) mais dans lequel notre “armurier” (lui même médecin) effectuait un remplacement. Ce dernier l’a ensuite conduit au sous-sol dans un grand parking sombre et bien lugubre pour lui offrir son équipement. On se serait cru dans un bon polar américain, dans lequel des échanges frauduleux ont lieu dans les parking souterrains!
    L’autre moitié du groupe avait pris de l’avance et s’était postée en embuscade dans un endroit perdu des Vosges, en forêt, à une demi-heure de marche des premières habitations.
    Il s’est par la suite retrouvé à traverser une forêt, menotté à son garde du corps grimé en parfait membre des forces d’intervention avec treillis et cagoule. Une marche d’une bonne heure suivie d’un repas militaire traditionnel : corned beef et crakers ! L’après-midi s’est donc terminé, après avoir localisé le camp ennemi, en “jeu de guerre” entre adulescents enfultes attardés. Un grand, très grand souvenir pour tous!
    La soirée s’est achevée autour d’un feu de camp de type scout, sans les jeux mais avec plein de chansons de guitares et de confidences nostalgiques. Le réveil pour notre futur marié fut un peu difficile, à coup de grenade “airsoft” à l’entrée de la tente.

  3. Place de la Concorde à Paris. Mes amies avaient fait venir une magnifique caravane américaine genre Bagdad Café et nous avons dîné aux chandelles devant l’Obélisque !
    Lorsque je suis arrivée et que j’ai vu la rutilante caravane et que j’ai compris qu’elle était pour nous, je n’en revenais pas.
    C’était génial, elles avaient préparé une magnifique table, le champagne coulait à flots et nous avons ri jusqu’au petit matin.

    Plus original que celui-là, je ne sais pas. Peut-être un voyage avec mes amies.

Laisser une réponse

Security Code:

Partenaires

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Votre panier

Annonceurs